Extrait de Enfance de Nathalie Sarraute (1983)

 

- Alors, tu vas vraiment faire ça ? " Evoquer tes souvenirs d'enfance "...

(...)

" Nein, das tust du nicht "... " Non, tu ne feras pas ça " ... les voici de nouveau, ces paroles, elles se sont ranimées, aussi vivantes, aussi actives qu'à ce moment, il y a si longtemps, où elles ont pénétré en moi, elles appuient, elles pèsent de toute leur puissance, de tout leur énorme poids ...et sous leur pression quelque chose en moi d'aussi fort, de plus fort encore se dégage, se soulève, s'élève ... les paroles qui sortent de ma bouche le portent, l'enfoncent là-bas ... " Doch, Ich werde es tun. " " Si, je le ferai. "

" Nein, das tust du nicht. " " Non, tu ne feras pas ça... " ces paroles viennent d'une forme que le temps a presque effacée...il ne reste qu'une présence...celle d'une jeune femme assise au fond d'un fauteuil dans le salon d'un hôtel où mon père passait seul avec moi ses vacances, en Suisse, à Interlaken ou à Beatenberg, je devais avoir cinq ou six ans, et la jeune femme était chargée de s'occuper de moi et de m'apprendre l'allemand...Je la distingue mal...mais je vois distinctement la corbeille à ouvrage posée sur ses genoux et sur le dessus une paire de grands ciseaux d'acier...et moi...je ne peux pas me voir mais je le sens comme si je le faisais maintenant...je saisis brusquement les ciseaux, je les tiens serrés dans ma main...des lourds ciseaux fermés...je les tends la pointe en l'air vers le dossier d'un canapé recouvert d'une délicieuse soie à ramages, d'un bleu un peu fané, aux reflets satinés...et je dis en allemand...  "  Ich werde es zerreissen " (" Je vais le déchirer ")

 

Retour