Eléménts en vue de l'étude d'une oeuvre de Théophile Gautier.

Un début romantique :

Né en 1811 , il se liera à l'adolescence avec Gérard de Nerval et Pétrus Borel qui le présentera en 1929 à Victor Hugo. Il était paraît-il doué pour l'amitié puisqu'on l'appelait "le bon Théo". C'est ainsi qu'il prend une part active dans la bataille d'Hernani (1830), célèbre moment de l'histoire littéraire où la jeune génération invente un nouveau genre théâtral et provoque l'ordre "bourgeois"

Comme les romantiques, il aime ce qui est extraordinaire, insolite, et s'engage avec eux sur la voie du "fantastique" ouverte par les romanciers anglais et en France par Cazotte au siècle précédent dans, par exemple, le diable amoureux et par Hoffmann,écrivain allemand du début du XIX ème siècle. Ses nouvelles lui apportent la reconnaissance de ses pairs, mais lui demandent d'autres écrits presque alimentaires pour continuer.

Il a écrit des nouvelles fantastiques au début de sa carrière et a repris et cultivé ce genre en pleine maturité, avec par exemple le spirite en 1866. Avatar date de 1856.

Une production littéraire journalistique et critique :

Sa vocation première était celle de la peinture. C'est d'ailleurs par ce biais que très jeune, il a fréquenté les milieux intellectuels. Cet intérêt initial pour l'art pictural se retrouve dans les nombreux Salons qu'il a écrits ( ce sont des critiques de tableaux ) et dans son style chargé de références à cet art.

Apprécié pour ses reportages, il est envoyé à l'étranger par les directeurs de journaux. Ainsi il voyage en Belgique et Hollande en 1836, en Espagne en 1840, en Italie en 1850, à Constantinople en 1852, en Allemagne en 1854 et 1858, en Russie en 1858 et 1861 et en Egypte en 1869. Il écrit en plus des récits de ses voyages et utilisera bien sûr toutes ses découvertes pour colorer ses oeuvres d'une touche d'exotisme .

Natif de Tarbes, il aime naturellement les pays du midi et l'Orient même si c'est à Paris qu'il a le plus longuement vécu. Arria Marcella (1852) se passe dans l'antique Pompeï ; le roman de la momie (1858) en Egypte.

Cet aspect de son oeuvre lui confère un rôle important de témoin de la monarchie de Juillet et du second Empire.

Inspirateur des poètes de 1850 et fondateur du Parnasse :

Il s'éloigne du romantisme pour progressivement parvenir à sa propre théorie artistique. Déjà dans la préface de mademoiselle de Maupin en 1835, il précise ses perspectives romantiques en revendiquant le droit de l'artiste à un vie débordante, ce qui rappelle l'épisode du gilet rouge et aussi sa vie sentimentale - centrée sur une femme Carlotta Grisi, dont il aura deux filles célèbres à leur tour (Judith)-, mais aussi très vagabonde; en exigeant aussi, et c'est plus personnel, la beauté pure : "tout ce qui est utile est laid " proclame-t-il. En ce sens , ses oeuvres échappent à la médiocre réalité par le dépaysement dans l'espace ( Florence et l'Inde pour Avatar ), dans le temps ( le mage n'a pas d'âge ), en sortant du cadre du réel par le surnaturel.

Baudelaire lui a dédié les fleurs du mal et le qualifiait de " parfait magicien ès lettres françaises ". A l'étranger, il continue à faire référence comme poète français attaché à la perfection formelle.

En effet, dans Emaux et camées (1852) et l'art (1857), il recherche "l'art pour l'art" en insistant sur les détails, en travaillant le vocabulaire, les rythmes, les formes savantes. Il a inspiré d'autres artistes de l'école du Parnasse comme Banville, Hérédia. Ce culte de la beauté et de l'art absolu l'éloigne tout à fait de l'esprit romantique (d'ailleurs passé de mode à cette époque) puisqu'il sous-tend l'absence d'engagement politique ou social et le rejet du lyrisme personnel.

en guise de conclusion :

Le capitaine Fracasse mis en scène à l'écran est l'oeuvre peut-être la plus connue de Théophile Gautier. ( Après Avatar pour vous! )

Une définition du fantastique :"une intrusion du mystère dans la vie réelle" (Castex)

Voici quelques vers de Hugo pour le tombeau de Gautier, poème écrit lors de sa disparition en 1872 :" Ami, poète, esprit, tu fuis notre nuit noire .

Tu sors de nos rumeurs pour entrer dans la gloire,

Et désormais ton nom rayonne aux purs sommets. " ( Hugo )

des remarques ?

un autre choix?